Tuesday, August 22, 2017  Minsk time: 12:55
RussianEnglishGerman
Yulia Raskina
La biographie
Les acquisitions
Le photoalbum
La presse
Le club chez Yulia
Le livre d'hôte
Les archives
Les références
Le club RUOR de basket-ball Minsk
Rambler's Top100
Yulia Raskina
Il n'y a aucune personne qui soit sous les feux de la rampe qui se soit faite seule. Nous sommes la création de milliers d'autres. Quiconque qui ne serait-ce qu'une fois nous a rendu un service ou même nous a donné un seul mot d'encouragement est présent tant dans notre personnage et dans nos idées que dans notre succés.
George Mattju Adams
C'est le 9 avril 1982 qu'est née une petite fille que ses parents ont prénommé Yulia, sans se douter un instant, bienqu'eux mêmes sportifs, que la future star du sport Biélorusse venait de voir le jour.
La mère de Yulia (Shevchenko) Natalia Nikolaevna est professeur de sport dans la section internationale de gymnastique de l'URSS, deux fois championne d'URSS en 1977 et1979, médaillée d'or aux jeux du peuple en 1979 et depuis entraineuse émérite de gymnastique rythmique en Biélorusssie. Son père Raskin Sergey Vladimirovich est lui aussi professeur de sport et entraineur d'athlétisme.
D'un tel duo sportif Yulia a hérité de plusieurs qualités comme son perfectionnisme, son coté combatif, sa perséverance ou encore sa plastique, sa féminité et sa souplesse naturelle. Yulia a su tirer profit de ces qualités.
Dés l'âge de 7 ans Yulia fréquentait la salle de sport et trés rapidement elle est devenue sa deuxième maison. Seuls elle et sa mére, qui jouait à la fois le rôle du meilleur ami, de l'assistant et du premier entraineur, savent combien de larmes et de sueur ont été versées dans cette salle.
La petite Yulia s'est rendue à l'école 49 en 1988 et y a étudié jusqu'en 1998, malgré les fréquents voyages et compétitions qui ne lui permettaient pas de suivre une scolarité tout à fait comme les autres. C'est ainsi que les livres scolaires se trouvaient toujours à proximité du lieu d'entrainement.
A compté de 1999 et ce jusqu'en 2001 elle partit étudier à l'école nationale où sont scolarisèes les équipes olympiques.
Le début du processus qui fit d'elle une star.
En 1995, en cathégorie junior, elle décroche l'argent lors des championnat d'Europe de Prague.
En 1997, en cathégorie sénior cette fois, elle décroche là encore une médaille d'argent.
Ce n'est alors que le début d'une grande aventure teintée de cette couleur.
Quiconque est famillier avec la gymnastique rytmique sait le travail de forçat, les efforts et la patiente que cette discipline exige à ce niveau.
Sa carriére sportive fut sans aucun doute lumineuse, régulière, inoubliable.
En 1998 est présentée aux journalistes "l'étincelle de la gymnastique rythmique", Yulia venant alors de décrocher une médaille d'or aux championnats d'Europe de gymnastique rythmique à Porto.
En 1999 lors des championnnats du monde à Osaka elle obtient de multiples médailles dont l'argent au concours général individuel, par équipe et en final au ballon...
Sur le praticable Yulia rentrait toujours avec le désir de vaincre, de gagner le coeur des spectateurs, elle donnait toute la chaleur de son âme et y mettait tout son coeur.
En 2000 elle rafle l'argent par équipe et au concours général, l'or en finale au ballon.
Sydney a applaudi celle qui a ramené l'argent lors du concours général olympique dans son pays natale.
La reine du sport de la République de Bielorussie a marqué à jamais la gymnastique mondiale et les coeurs de ses supporteurs. Yulia Raskina a reçu l'équivalent de la légion d'honneur.
P.S La vie Sportive dans la gymnastique n'est pas de longue durée et par 21 années, Yulia part un grand sport, mais cela ne pas signifier, qu'elle laisse la gymnastique d'art.
Bientôt nous verrons Yulia dans un nouveau projet, où elle pourra réaliser à la vie les rêves.
Yulia ne prend pas congé des spectateurs, elle leur parle AU REVOIR.
(Merci pour la traduction Billon Àlexandra)
www.sportfond.net
Design VEK
Minsk, Belarus 2003-2007 Copyright © Found "Sport without borders"